On peut mettre la plupart des plastiques au recyclage, tel que présenté dans la charte de matières recyclables (voir ci-dessous). Par contre, dans la majorité des municipalités du Québec, le 6 (styromousse et plastique identifié par le sigle de recyclage avec un 6 au milieu) n’est pas accepté.

Charte des matières recyclables

C’est un peu le mal aimé des plastiques, en partie en raison de

  • Sa faible densité : il faut en accumuler un volume énorme pour obtenir un poids significatif.
  • Sa volatilité : son faible poids combiné à la volatilité des particules de polystyrène expansé (styromousse) font en sorte qu’il se répand plus facilement dans la nature.
  • Le manque de marché : il y a peu de débouchés et de marchés pour le plastique 6.

♻️ Le plastique 6 recyclé dans plusieurs municipalités! ♻️

Au fil des années, de plus en plus de municipalités agissent pour récupérer et recycler le plastique 6. Voici un tour d’horizon des initiatives de récupération et de recyclage.

  • Québec et Saguenay les acceptent dans le bac.
  • Il y a également plusieurs points de dépôt au Québec. Pour savoir s’il y en a un près de chez vous (entre autres dans les Laurentides, à Montréal et à Granby) consultez le moteur de recherche de Polyform, une entreprise qui a développé un processus de recyclage des différents types de plastique 6.

Le polystyrène obtenu donne des objets d’usage courant tels que des accessoires de bureau, moulures décoratives, etc.