Compostage communautaire à grande échelle…sur le Plateau Mont-Royal!

La semaine dernière, j’ai appris avec surprise que le compostage communautaire desservait plus de 2500 citoyens et citoyennes de l’arrondissement du Plateau Mont-Royal! Cette initiative a été mise sur pied en 2013 pour répondre à la demande de plus en plus forte des résident(e)s de l’arrondissement d’avoir accès à des infrastructures pour le traitement de leurs résidus alimentaires… Petite histoire d’un projet inspirant 🙂

Compostière communautaire

Portrait des matières organiques et de leurs modes de gestion possibles

Les résidus alimentaires et les résidus verts (gazon, feuilles, sapins de Noël, etc.) représentent près de 167 kg de matière par personne par année, soit 47% de l’ensemble des matières générées.

Composition MR Québec

Le gouvernement provincial s’est donné l’objectif de bannir leur élimination d’ici 2022. Avec un taux de valorisation de 25% en 2012, il y a encore beaucoup de chemin à faire. À la maison, il est possible de limiter la quantité de matières jetées en s’attaquant au gaspillage alimentaire, qui représente plus de la moitié des résidus alimentaires jetés.

C’est donc dire que nous avons un réel pouvoir de réduire notre empreinte environnementale! Et, parmi les moyens d’action, le compostage est une option particulièrement intéressante.

Composter à petite échelle

Nous avons presque tous et toutes entendu parler de (ou vécu) la collecte des résidus de table dans certaines municipalités et arrondissements du Québec. Une fois collectées, les matières sont acheminées à un lieu de traitement – soit un centre de compostage ou une usine de biométhanisation.

Même si vous n’avez pas accès à une collecte de résidus alimentaires dans votre quartier, plusieurs alternatives existent : compostage domestique ou communautaire et, pour les plus motivés, le vermicompostage (compostage intérieur avec des vers qui se nourrissent de vos résidus de table)!

La mise en place de compostage communautaire a de nombreux effets positifs :

  • Il contribue à la cohésion sociale dans un quartier, un parc, une ruelle verte.
  • La sensibilisation réalisée auprès des utilisateurs et utilisatrices est bénéfique pour toutes les initiatives de gestion des matières organiques, puisque des personnes informées peuvent à leur tour sensibiliser leur entourage à leurs nouvelles habitudes.
  • Le compost généré est d’excellente qualité et peut être redistribué aux citoyens et citoyennes.
  • Tout cela, en étant accessible à pied et à tout moment pour les personnes participantes.

Jusqu’à ce jour, je n’avais jamais entendu parler d’un projet touchant autant de résident(e)s que celui qui a cours dans l’arrondissement du Plateau Mont-Royal…

Miser sur le compostage communautaire 

Pour en apprendre davantage sur le projet de compostage communautaire, j’ai eu la chance de discuter avec Daniel Sanger, attaché politique du maire Luc Ferrandez. M. Sanger prend l’initiative très à cœur. Il a même testé les composteurs à son domicile pour s’assurer de leur efficacité avant qu’ils soient implantées dans les lieux publics.

IMG_1977
Composteurs  Jora au parc Baldwin à Montréal

C’est en 2013 que l’arrondissement est allé de l’avant avec l’implantation de 5 composteurs communautaires dans les parcs. Des invitations à participer au projet pilote ont été envoyées au voisinage, qui a très bien répondu à l’appel.

Suite au succès de l’initiative, il a été décidé d’élargir l’implantation. Le nombre de composteurs est passé à 50 en 2014, puis à 80 en 2015! Ce sont maintenant 2 500 résidents et résidentes qui y participent. Le projet est tellement populaire que 1 500 personnes sont en attente d’avoir accès à un site de compostage communautaire.

« Le succès du programme est étroitement lié au fait que les composteurs Jora sont très performants. Leur cycle de compostage est de 6 à 8 semaines au lieu de 18 mois. C’est donc une amélioration technologique qui a permis d’atteindre ce niveau de performance.

Il est aussi intéressant de savoir que la ville de Oak Bay en Colombie Britannique – banlieue huppée de Victoria – a décidé d’acheter 50 de ces composteurs afin de réduire ses coût de transport pour les résidus alimentaires collectés porte-à-porte. » Daniel Sanger

Cette année, il n’y aura pas de nouveaux composteurs communautaires car l’arrondissement implantera la collecte des résidus alimentaires à domicile (le fameux bac brun). Les composteurs actuels seront déplacés à proximité des bâtiments de 21 logements et plus qui ne bénéficieront pas de la collecte des résidus alimentaires. Voilà une belle manière d’assurer la pérennité des installations déjà existante et de rejoindre de nouveaux participant(e)s!

Vous souhaitez participer au compostage communautaire près de chez vous? En 2012, l’organisme Action Re-Buts avait recensé l’ensemble des initiatives de compostage communautaire au Québec sur cette carte. Elle n’a malheureusement pas été mise à jour depuis, et un certain mouvement a eu lieu. Il s’agit toutefois d’un bon point de départ pour s’informer sur le sujet!

Pour plus d’information

Publicités

5 réflexions sur “ Compostage communautaire à grande échelle…sur le Plateau Mont-Royal! ”

    1. Craque-Bitume a une liste d’attente dans certains quartiers, mais pas tous! Sinon l’initiative « Compostage citoyen ville de Québec » a également mis quelques bacs de compostage libres d’accès : tu peux les trouver sur Facebook 😉

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s