Recyclage de pneus et covoiturage

Vous voulez éviter de vous faire prendre par la neige et prévoyez troquer vos pneus d’été pour ceux d’hiver prochainement? Voici quelques informations pour qu’ils soient recyclés selon les normes du Québec 🙂

Pneus
Fin de vie non optimale pour ces quatre pneus

 

Avec un l’automne estival que nous venons de vivre, l’hiver prend bien son temps à se pointer le bout du nez! Or, si l’obligation légale d’avoir des pneus d’hiver a cours du 15 décembre au 15 mars chaque année, il vaut souvent mieux prendre les devants que d’attendre la date limite! Au moment du changement, si vos pneus ont atteint leur fin de vie utile, vaut mieux ne pas les mettre au bord de la rue!!!Depuis 1993, RECYC-QUÉBEC est en charge du Programme québécois de gestion intégrée des pneus hors d’usage. Pour financer le programme, les gens qui achètent des pneus neufs paient un droit environnemental de 3$.

Grâce aux différents programmes de RECYC-QUÉBEC depuis 1993 environ 87 millions de pneus ont été récupérés, en plus des pneus issus des lieux d’entreposage. Le taux de récupération est de 85%.

Pour trouver des récupérateurs de pneus dans votre région, et contribuer à atteindre un taux de récupération de 100% des pneus, consultez le répertoire des récupérateurs!

Votre garagiste ne reprend pas les pneus mais pourrait y être intéressé? Il (ou elle) peut s’inscrire au service gratuit de récupération des pneus hors d’usage pour les établissements de vente de pneus neufs ou usagés, ferrailleurs et corporations municipales.

Covoiturer et se transporter alternativement!

Je ne pouvais pas parler de pneus sans aborder la question du transport et de ses impacts environnementaux…! Parce que le transport en voiture est une source d’émission de gaz à effet de serre, et que chacun-e de nous peut travailler à limiter ces émissions de différentes manières 🙂

Au Québec, le transport routier représentait 41% des émissions de GES en 2014.

Outre les transports se substituant à la voiture (collectifs, pédestres, vélos et unicycles), plusieurs plate-formes sont disponibles pour organiser du covoiturage : amigoexpress, Covoiturage.ca et Allô stop, entre autres.

Partager sa voiture, voilà un excellent moyen de limiter le nombre de voitures qui l’occupent, de rencontrer des gens sympathiques, et de limiter vos coûts de transport! Et vous pouvez même compenser vos émissions de GES ici ou ici (notamment) pour contribuer à la reforestation. Il est possible de faire un calcul très complet en incluant divers modes de transport 😉

Pour plus d’informations

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s