Recycler, ça ne sert à rien : déconstruire le mythe

photos cell janvier 2015 055Combien de fois avez-vous entendu quelqu’un se justifier de ne pas recycler en disant que de toute manière, ce n’est pas vraiment recyclé? Dans mon cas, c’est arrivé à plusieurs reprises. Il s’agit d’une de mes motivations à lancer un blogue : contrer la désinformation qui circule à ce sujet. Voici donc une petite remise de pendules à l’heure pour défaire certains mythes qui entourent le recyclage.

En 2008, pendant la dernière crise économique, nous avons vécu une crise des matières recyclables. Alors que l’économie roulait au ralenti, les exportations de matières recyclables ont drastiquement chuté. Cela a mené à une accumulation de matières dans les centres de tri et à des reportages choc qui ont frappé l’imaginaire collectif. Cette situation a alimenté le cynisme des citoyens, qui ont alors vu tous leurs efforts de recyclage remis en question.

La crise ne touchait pas toutes les matières de la même manière : ce sont principalement les papiers et cartons qui étaient affectés. C’était une situation extraordinaire, et elle n’a plus cours.

Notre système de récupération a une valeur ajoutée

photos cell janvier 2015 069Il permet d’utiliser des matériaux secondaires pour produire de nouveaux biens plutôt que de les envoyer à l’élimination. Il crée de l’emploi, et est une source de revenus grâce à la revente des matières sur le marché.

Le système n’est pas parfait, mais il fonctionne.

460 000 tonnes de matières recyclables ont été vendues à des recycleurs québécois en 2012. Elles ont pu être réintroduites dans un processus de fabrication, évitant la consommation équivalente de matériaux neufs (qu’il faut extraire des sols, transformer, transporter, etc.).

Un comité multipartite s’active

Un Comité conjoint sur les matières recyclables de la collecte sélective a été mis en place. Il regroupe des acteurs de tous les milieux – centres de tri, recycleurs, municipalités, ministères et organismes – et a développé un plan d’action pour trouver des solutions aux problèmes observés.

En ce qui a trait aux papiers et cartons, un appel d’offres est en cours pour faire  « une étude de préfaisabilité pour un centre de tri de papier mixte au Québec ». Il s’agit d’une solution identifiée par les membres du Comité conjoint pour optimiser le traitement des papiers et cartons. Ceux-ci représentent 83% du volume des matières récupérées par la collecte sélective, soit 810 000 tonnes par année. Et 60% des papiers et cartons étaient vendus à des courtiers ou directement hors Québec en 2012!

Un centre de tri québécois permettrait peut-être d’accroître les débouchés locaux : à suivre!

En tant que citoyens, nous pouvons aussi contribuer à ce que le recyclage fonctionne bien, en :

  • Mettant les bonnes matières au recyclage : seuls le papier, le carton, le plastique, le verre et le métal sont acceptés. Pour les types de plastiques acceptés, cela varie selon les municipalités.
  • S’assurant de bien rincer nos matières 
  • Et… En diffusant l’information aux recyclo-sceptiques pour défaire les mythes qui entourent le recyclage! 😉

Pour plus d’information

Publicités

2 réflexions sur “ Recycler, ça ne sert à rien : déconstruire le mythe ”

  1. Super article. J’avais effectivement des doutes : voici un article qui m’éclaire beaucoup et qui me permet de redonner un sens à mes efforts de recyclage. Merci!!!

    J'aime

    1. Ça me fait plaisir! Il y a beaucoup d’informations négatives qui circulent sur le recyclage… Je crois que les messages positifs sont nécessaires et mobilisateurs! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s