Moins consommer, une fourchette à la fois

UstensilsL’école d’été de l’Institut du nouveau monde (INM) a eu lieu du 12 au 15 août dernier à Laval. À cette occasion, 400 jeunes de divers horizons ont eu l’occasion de participer à divers ateliers et conférences, d’échanger entre eux pour s’inspirer et de penser à ce qui peut être fait pour améliorer la société dans laquelle nous vivons. En tant que participante, je n’ai pas pu m’empêcher de partager quelques réflexions sur l’écoresponsabilité… 

Sans tasse, pas d’café!

Voilà une manière très efficace de limiter l’utilisation de verres et de tasses à usage unique : ne pas en proposer!

Dans l’invitation, l’INM mentionnait qu’il fallait apporter nos propres tasses. Résultat : zéro génération. Et c’est le genre de chose que l’on oublie pas deux fois!

« J’ai oublié ma tasse aujourd’hui, donc pas de café pour moi. Je te jure que demain, je n’oublierai pas! » – Une participante

Ustensiles, plastique & ressources limitées

En date du 13 août, l’humanité a utilisé les ressources non renouvelables que la Terre peut produire en un an.  La contribution de chacun est nécessaire pour éviter que la situation se reproduise, année après année.

Nous partageons tous un part de responsabilité, car notre consommation a un impact sur l’utilisation des ressources. Chaque petit geste compte, car tous cumulés, ils contribuent au changement.

À titre d’exemple, il est possible d’apporter des ustensiles réutilisables, plutôt que d’opter pour ceux en plastique.

J’ai fait la proposition sur les médias sociaux, et obtenu quelques rétroactions positives, dont une participante qui, le lendemain, me transmettait le message suivant :
Ustensiles twitterBien sûr, il ne s’agit là que de quelques ustensiles. Mais dans les faits, ces habitudes sont intégrables dans notre quotidien : apporter une assiette réutilisable et des ustensiles à la cafétéria, une tasse lorsque l’on achète une boisson chaude, choisir des commerces où l’on peut avoir de la vrai vaisselle si on consomme sur place, etc.

Nos choix ont des impacts, nos habitudes peuvent influencer la tendance. En consommant moins – et mieux – nous limitons l’utilisation des ressources naturelles. Une fourchette à la fois 😉

Publicités

2 réflexions sur “ Moins consommer, une fourchette à la fois ”

    1. Merci! Il y a encore du travail à faire pour qu’elle se répande à grande échelle, mais il faut commencer à quelque part 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s